Ombrelles

Elles passent de l'ombre à la lumière

Accompagnement des femmes victimes de violences

violences psychologiques

Pervers narcissique : comment aider une victime ?

Vous êtes inquiet car dans votre entourage familial, amical ou professionnel une personne est sous l’emprise d’un pervers narcissique. Consciente ou non de ce qui lui arrive, elle se retrouve sous l’influence de ce manipulateur qui peut engendrer de graves dégâts psychologiques comme la destruction de l’estime de soi, la dépression, voire entraîner au suicide.

Par Audrey Mielon

Vous êtes inquiet car dans votre entourage familial, amical ou professionnel une personne est sous l’emprise d’un pervers narcissique. Consciente ou non de ce qui lui arrive, elle se retrouve sous l’influence de ce manipulateur qui peut engendrer de graves dégâts psychologiques comme la destruction de l’estime de soi, la dépression, voire entraîner au suicide. Comment repérer et aider une victime à s’en libérer ? Je vous donne tout de suite quelques conseils.

Comment reconnaître une victime sous l’emprise d’un manipulateur ?

Il n’est pas toujours évident de pouvoir reconnaître une victime de perversion narcissique. En effet, le manipulateur est très discret et présente bien souvent une apparence irréprochable. Mais cela n’est en réalité qu’un masque. Sous ses allures de séducteur, charmeur et flatteur se cache  un marionnettiste qui n’hésite pas à dénigrer, rabaisser et humilier sa victime. Au début, il se fait passer pour la personne idéale et parfaite que tout le monde admire, jusqu’à ce que cela se transforme inconsciemment en une relation toxique. Seulement, il est tellement convaincant que sa proie finit par le croire et peut mettre des années voire ne jamais se rendre compte de ses agissements. Il ne la choisit pas au hasard, non ! Généralement, il la sélectionne fragile, vulnérable, et manipulable, faisant ainsi en sorte que son objectif principal qui consiste à paralyser ses pensées lui soit plus facile à atteindre. 

Petit à petit, il lui enlève sa liberté et peut l’éloigner de sa famille. Bien sûr, il invoque toujours une bonne raison pour que sa victime fasse ce qu’il dit. Il manipule son esprit. Elle finit par perdre son identité, sa dignité, sa confiance en elle et doute de sa propre opinion. Elle ne voit qu’à travers lui, il la contrôle telle une marionnette jusqu’à l’usure et l’épuisement. Mais au fil du temps, s’installent des traumatismes psychologiques, de l’anxiété, des maladies psychosomatiques et/ou de la dépression. 

Certes, il n’est pas apparent vu de l’extérieur que la personne de votre entourage soit sous l’emprise d’un pervers narcissique. Effectivement, cela peut prêter à croire qu’elle est complice de cette situation. Il semble peut-être évident pour vous d’en sortir facilement pour qui le souhaite vraiment. Détrompez-vous ! Le harcèlement du manipulateur est tellement vicieux qu’il fait perdre la raison à sa victime. Certains signes et comportements ne trompent pas. Il est probable qu’elle vous envoie des signaux de détresse : ne les ignorez pas !

Comment aider une victime d’un pervers narcissique ?

Soyez à son écoute

Si la personne n’est pas consciente de sa situation, il va falloir le lui dire sans plus attendre, mais l’approche doit se faire en douceur. N’oubliez pas qu’elle est fragile et qu’elle vit dans la réalité de son destructeur qu’elle défendra. Il va falloir éviter les maladresses car ce qui est évident pour vous ne l’est pas forcément pour elle. Si elle se sent brusquée ou jugée le risque qu’elle s’isole encore plus et qu’elle renforce cette spirale infernale est élevé. Évidemment, mieux vaut que son persécuteur ne sache pas que vous dénoncez ses machinations. Car en mettant au jour ses agissements, vous risquez de vous faire vous-même duper et coincer dans les mailles de son filet. Ce qui est certain c’est qu’il ne supporte pas d’être démasqué.

Pour pouvoir aider une victime d’un pervers narcissique, il va falloir la jouer en finesse, car il ne sert à rien d’affronter ce bourreau. Bien souvent, il est lui-même atteint de traumatismes et a développé des mécanismes de défenses inconscients. Ainsi, il essaye et réussit bien souvent à projeter tout son mal-être sur l’autre. Personne ne peut le changer, au contraire, il faut lui échapper ! 

Faites-lui part de votre sentiment en toute bienveillance

Pour cela, si elle ne l’a pas fait elle-même, vous pouvez tenter de faire ouvrir les yeux à la personne persécutée. Essayez de lui montrer qu’elle n’est pas seule, soyez à son écoute et faites-lui comprendre qu’elle est aimée. Faites des recherches et proposez-lui de lire ou de visionner des témoignages, des articles ou des émissions. Conseillez-lui de se faire aider par un spécialiste, psychologue ou psychiatre, qui l’aidera à réaliser l’ampleur du problème. Soyez présent même à distance, que ce soit par mail ou par texto par exemple. Sachez que sa vie est totalement contrôlée par le pervers. Pour qu’elle puisse sortir de cette dépendance, conseillez-lui d’ouvrir un compte bancaire personnel si elle n’en a pas et de rassembler tous les papiers administratifs indispensables afin de préparer sa fuite. Car bien souvent c’est sa vie qui en dépend.

Soutenez-la jusqu’au bout

La victime aura besoin de votre aide jusqu’au bout, même si elle prend la décision de quitter la personne qui la maintient sous son emprise. Vous pouvez lui apporter un soutien moral, matériel ou peut-être même financier pour l’aider à se reconstruire car dans bien des cas elle va tout perdre. Vivre avec un pervers narcissique laisse des traces psychologiques, surtout si cela a duré plusieurs années. Même si elle parvient à s’échapper des griffes de son persécuteur, il y a une dépendance affective qui s’installe. Le processus de guérison sera long et semé d’embûches. Il est vivement conseillé qu’une fois qu’elle se sera échappée de sa prison, elle suive une thérapie pour guérir de ses blessures psychiques.

Comment parvenir à guérir de la perversion narcissique ?

S’entourer de bonnes personnes

Le soutien de son entourage sera important pour se reconstruire et pour se sentir moins seule. Retrouver d’anciennes relations amicales ou familiales positives dont elle a été coupée l’aidera à ne pas sombrer dans la dépression. Dans la mesure du possible, évitez-lui d’être confrontée à des personnes qui auront tendance à la juger.

Vous pouvez lui conseiller de sortir pour voir du monde à condition d’éviter les personnes toxiques. Pour ce faire, l’idéal est que vous puissiez l’accompagner vous-même afin qu’elle puisse échapper à de mauvaises rencontres qui sont toujours possibles, surtout avec une personne fragilisée.

Se retrouver et suivre une thérapie

Elle devra faire un travail sur elle-même, apprendre à s’aimer, s’estimer, reprendre confiance en elle et combler le vide qu’elle ressent. Pour cela, il est conseillé qu’elle se fasse aider par un thérapeute afin de déceler les blessures intérieures et réparer ce qui a été brisé. Mais aussi reprendre sa vie en main, retrouver des passions qui sont devenues inexistantes, se fixer des objectifs pour avancer et pourquoi pas s’intéresser au développement personnel.

Peut-on condamner un pervers narcissique ?

Malheureusement, notre société actuelle offre très peu d’aide aux personnes victimes de maltraitances psychologiques, faute de preuves concrètes. En effet, les mots ne laissent pas de traces visibles. En général, les plaintes sont classées sans suite, malgré qu’il puisse y avoir une expertise psychiatrique qui prouve qu’il y a bien eu manipulation. Bien souvent, la justice n’entend rien et nie le sujet ou, au mieux, n’évoque que de simples conflits. Dans la majorité des cas, seules les violences physiques sont réellement reconnues. À l’heure actuelle, il est très compliqué de faire condamner un pervers narcissique, mais les choses évoluent. On entend de plus en plus parler de ce problème et il existe aujourd’hui des associations pour aider les victimes. Elles proposent notamment des conférences, des groupes de soutien et des ateliers juridiques.

Une personne sous l’emprise d’un pervers narcissique est dans une situation qu’il ne faut pas prendre à la légère. En effet, les techniques de manipulation sont destructrices pour l’état psychologique de sa victime. Mensonge, dénigrement, disqualification, culpabilisation, utilisation de l’autre, etc. : le constat est bien souvent catastrophique. Le manipulateur pervers fait de sa proie le défouloir de son mal-être pendant des mois voire des années. La victime se retrouve détruite psychologiquement si elle n’a pas encore décidé d’ôter sa propre vie. Ne restez pas passif et aidez-la à s’échapper de cette perversion machiavélique !

N’hésitez pas à partager cet article, votre soutien compte !

Partager cet article :

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email